Thématiques et Sessions > Th8. Sédimentation marine profonde

Th8. SEDIMENTATION MARINE PROFONDE

S8.1. Les courants marins et leurs enregistrements dans les systèmes contouritiques

Coordination: Emmanuelle Ducassou, Thierry Mulder, Vincent Hanquiez, Paul Moal, Nathalie Babonneau, Viviane Bout-Roumazeilles

Les courants de fond (de contour) sont des processus critiques de la circulation thermo-haline globale qui régule le climat terrestre. Cette circulation profonde inclue les courants dominants liés à la circulation géostrophique et thermo-haline, ainsi que les ondes internes, les courants de pente type up/downwelling, de cascading ou encore les gyres profondes. Ces courants modèlent les fonds marins de façon significative via des phénomènes érosifs, du transport, du remaniement et des dépôts sédimentaires spécifiques (drifts). Cependant la nature de ces processus marins profonds et les dépôts contouritiques sont peu compris dans le détail. Cette session vise à intégrer la circulation des courants de fond, les processus sédimentaires, les dépôts et leur implication dans les reconstructions paléocéanographiques. Cela permettra d’aborder le rôle des océans dans le système climatique global, de considérer les contourites comme une nouvelle cible pour les ressources économiques, et identifier le biote spécifique et les écosystèmes marins profonds liés à la circulation de courants profonds. L’approche est donc multidisciplinaire et ouverte également aux drifts lacustres, incluant les problématiques suivantes : 1) Sédimentologie des contourites : morphologie, géométrie, faciès (hiatus, systèmes de dépôt contouritique, etc.) et reconstructions paléocéanographiques, 2) Contourites fossiles : problèmes, reconnaissance et signification paléocéanographique, 3) Circulation des masses d’eau et bedforms : écoulement des courants de fond aux abords des obstacles, variabilité induite par les ondes internes et les benthic storms, 4) Couplage des processus océanographiques, sédimentaires et biologiques, 5) Interactions entre systèmes turbiditiques et contouritiques, 6) Pertinence et importance économique des contourites (ressources minérales et énergétiques), 7) Avancées technologiques et méthodologiques dans l’étude des contourites.

S8.2. Architecture et Processus de dépôts associés aux Sédiment waves

Coordination: Christian Gorini, Julien Bourget, Thierry Mulder, Jean-Loup Rubino

Les sediments waves sont en passe de devenir une des structures sédimentaires de grandes tailles, les plus communes en milieu sous-aquatique depuis le domaine profond (rides contouritiques, levées turbiditiques ou lobes turbiditiques), jusque dans les pro-deltas à des bathymétries très faibles, voire couvrir de grandes surfaces sur les talus continentaux. Cette session est dédiée à faire un état de l’art sur ces structures et notamment à compléter l’inventaire de leurs zones de dépôts, à mieux définir leurs variabilités et surtout à essayer d’aborder la difficile question des processus hydrodynamiques à l’origine de celles-ci.

S8.3. Sédimentation gravitaire en domaine marin profond: processus, dépôts et architectures sédimentaires… l’héritage de Bruno Savoye

Coordination: Nathalie Babonneau, Bernard Dennielou

Cette session a pour objectif de rassembler les résultats de travaux de recherche en sédimentologie marine portant sur la sédimentation gravitaire en domaine marin profond, et en particulier sur les systèmes turbiditiques. D’un point de vue thématique, cette session propose de couvrir à la fois des travaux sur : (1) l’architecture sédimentaire et la compréhension des facteurs forçant cette architecture ; (2) les faciès sédimentaires et leur interprétation en terme de processus, de source et de déclenchement; (3) la mesure des écoulements gravitaires actuels et leur apport à la compréhension de la dynamique de ces environnements; et jusqu’à (4) la modélisation de ces processus pour la caractérisation physique des transports de sédiment. Bruno Savoye était chercheur au département de Géosciences Marines de l’Ifremer. Il nous a quitté brutalement en 2008 et a consacré une grande partie de sa carrière à l’étude des systèmes turbiditiques. Il a été très actif à l’ASF, impliqué dans le bureau de l’association et dans l’organisation du Congrès de l’ASF à Brest en 1991. Il a travaillé sur de nombreux chantiers géographiques et a été à l’initiative de nombreuses campagnes océanographiques. Il a notamment mené de grands projets exploratoires en collaboration avec l’industrie. Parmi ses principaux chantiers géographiques, on peut citer ses actions sur la marge du Congo (système turbiditique du Congo), la marge Ligure (système sédimentaire du Var), le bassin Est-Corse (Golo), les pentes sous-marines de l’île de La Réunion, la marge algérienne, le système turbiditique de l’Amazone… Il a formé de nombreux étudiants en Doctorat, en Master et en école d’ingénieur, et mené ses projets avec de nombreux collaborateurs à l’Ifremer, dans le milieu académique, et dans l’industrie, en France et à l’étranger. Son héritage scientifique sur la sédimentation gravitaire sous-marine est vaste. Dans cette session, nous vous invitons à présenter des travaux sur les processus et dépôts gravitaires en domaine marin profond, et donc dans une certaine continuité avec les travaux de Bruno Savoye. Cela concerne bien entendu les chercheurs, anciens étudiants et collaborateurs de Bruno, mais également tous les chercheurs et étudiants travaillant sur ces thématiques de recherche.

Retour à toutes les thématiques

Personnes connectées : 2